SNAKE

1974
Toulouse
Graffiti, Perso, Lettrage

Snake

« La transformation de la ville peut passer par l’artistique, ce qui va permettre de changer le rapport aux autres et à l’environnement urbain. »

Depuis 1990, SNAKE a pour champ d’action le tissu urbain sous toutes ses formes et sur tous les supports que celui-ci peut offrir à un artiste Graffiti. Murs, camions, trains, métro, autorisés ou non, tout était bon à prendre pour répondre à la boulimie de production de l’artiste.

Exerçant son art en France et dans plus d’une vingtaine de pays, c’est en 1996 que SNAKE est rattrapé par la justice pour vandalisme. Dès lors, il se tourne vers des collaborations et en 2000, il est un des premiers de sa région à se mettre à son compte.
Reconnu internationalement grâce à son style et sa technique personnelle (wild-style, blocks-letters, personnages, tags...), SNAKE est devenu un acteur majeur de la scène graffiti française.

Adepte des grandes surfaces, SNAKE a su développer un vrai sens artistique professionnel pour les projets de grande envergure, pour lesquels de grandes marques ont fait appel à lui.

Sa philosophie vis-à-vis de l’espace urbain est bien définie. Pour lui, la véritable transfiguration de la ville du futur ne passera pas par la construction de grandes tours mais par le regard différent que porteront les habitants sur leur espace vital. L’intérêt est de mettre en valeur des endroits qui existent, mais que les gens ne perçoivent plus dans leur quotidien. Il faut écrire une histoire.

La culture, l’urbanisme, l’architecture doivent offrir les moyens aux artistes de se réapproprier l’espace urbain. L’objectif étant de faire parler de celui-ci pour transmettre, éveiller, rajeunir et moderniser nos lieux de vies communs par la création.

Tag Block