NOTRE GALERIE DE TABLEAUX STREET ART ABSTRAIT

Né à la fin du XIXème siècle, la peinture abstraite se voulait en lien avec son temps, témoin des changements de société de cette époque. Très critiqués par les mouvements artistiques classiques, les artistes « abstraits » ont persévéré dans leur univers de création, même mis au ban des règles de l’art du moment.

L’abstraction s’oppose à la figuration. L’art figuratif est ce que l’on peut observer dans la plupart des musées : des œuvres composées d’un sujet, de personnages, d’un décor, tandis qu’une composition abstraite ne montre rien de directement compréhensible.

En effet, la peinture abstraite ne représente rien de par...

Né à la fin du XIXème siècle, la peinture abstraite se voulait en lien avec son temps, témoin des changements de société de cette époque. Très critiqués par les mouvements artistiques classiques, les artistes « abstraits » ont persévéré dans leur univers de création, même mis au ban des règles de l’art du moment.

L’abstraction s’oppose à la figuration. L’art figuratif est ce que l’on peut observer dans la plupart des musées : des œuvres composées d’un sujet, de personnages, d’un décor, tandis qu’une composition abstraite ne montre rien de directement compréhensible.

En effet, la peinture abstraite ne représente rien de particulier, c’est-à-dire que son contenu n’est pas seulement à regarder, mais à sentir, à découvrir avec ses émotions.

Langage visuel qui parle aux sens et à l’imagination, cela permet une interprétation multiple de l’œuvre. Chacun ressent des émotions différentes et les interprétations des sensations que l’artiste a voulu faire passer sont aussi nombreuses que les spectateurs qui regardent cette œuvre.

Avec la peinture abstraite, chaque personne crée avec l’œuvre un lien qui lui est propre. Il n’y a pas d’imitation de la réalité, l’artiste ne cherche pas à reproduire quelque chose, seulement à faire passer ses émotions.

Trois grands styles d’abstraction ont été identifiés : l’abstraction géométrique, l’abstraction lyrique et l’abstraction décorative. Le premier est le plus répandu, dans lequel lignes et couleurs doivent être la base structurelle de l’œuvre, c’est l’abstraction dite « froide ». Le second est plus libre, c’est l’expression directe de l’émotion individuelle. Par opposition à la première, cette abstraction lyrique est dite « chaude ». Enfin, le troisième style a pour seul but d’être esthétique, sans recherche particulière d’émotions.

Le street art a également permis à des artistes urbains de montrer leurs talents dans le domaine des réalisations abstraites, car le street art est un vaste réservoir de créations sans limite de styles. De nombreux artistes graffeurs ont fait évoluer leurs créations vers le domaine de l’abstrait qui leur permet de retranscrire leurs idées, leurs émotions, leurs messages en laissant libre cours à leurs envies, sans avoir de règles spécifiques à respecter. Le street art leur a permis de jeter les bases de leurs créations artistiques d’aujourd’hui, et souvent, les techniques acquises durant ces années-là leur servent à créer des œuvres abstraites originales.

L’art urbain se révèle désormais un art à part entière, qui bouscule les règles établies et devient un des piliers de l’art contemporain. Mais la discussion reste ouverte.

> Voir plus
Filtrer
Couleur
Orientation

Essayez gratuitement l’œuvre chez vous pendant 14 jours

Vous avez la possibilité de nous retourner l’œuvre que vous avez acquise si, à réception, elle ne vous convient pas.

En savoir plus