YARPS

1966
Paris
Pochoir, Collage, Mixte

Yarps

« J’aime la provocation et les images chocs. C’est ma principale source d'inspiration, avec la musique qui est carrément vitale pour moi »

Né en 1966, YARPS est un pochoiriste parisien de la première heure. Palindrome de SPRAY, son patronyme est connu depuis des années sur...

« J’aime la provocation et les images chocs. C’est ma principale source d'inspiration, avec la musique qui est carrément vitale pour moi »

Né en 1966, YARPS est un pochoiriste parisien de la première heure. Palindrome de SPRAY, son patronyme est connu depuis des années sur la scène artistique de la capitale.

Ses débuts datent de 1985 quand il tombe sur de superbes graffitis dans les locaux d’une radio parisienne célèbre. « C’était magnifique, mais le pochoir, c’est différent et ça m'a tout de suite interpellé. Il y a le côté « vite fait bien fait » qui est complètement adéquat pour intervenir dans la rue rapidement ».

YARPS a toujours eu de l’admiration pour les graffeurs des années 80 qui recouvraient Paris de leurs créations. Ses sujets favoris sont des figures du cinéma dans des films d’anthologie (Clint Eastwood en « Inspecteur Harry », Gérard Jugnot dans « Le Père Noël est une ordure », Marylin Monroe dans « Sept ans de réflexion »). Les personnages tiennent en joue le spectateur avec de gros calibres…tandis que les pin-ups montrent leur pétard.

YARPS se plaît à détourner avec bonheur les titres, slogans ou répliques célèbres comme « NATURAL BORN SPRAYER » ou « YES WE SPRAYCAN ». Au fil du temps, ses pochoirs évoluent vers le collage. YARPS vaporise directement les pages de vieux journaux ou les livres sélectionnés en fonction de ses thèmes de prédilection.

« Il y a un vrai instant de bonheur et d'émerveillement lorsqu'on enlève la matrice après le bombage et que l'on découvre le résultat final ».

> Voir plus
Rock Pin-Up
Les œuvres vendues