BEARS

1972
Bois-Colombes
Graffiti, Abstrait

Bears

« Le lettrage en extérieur, c’est vraiment mon univers de référence »


BEARS est né en 1972 à Bois-Colombes en banlieue parisienne. Il débute le graffiti à la fin des années 80. A l’origine, c’est la photo d’un graf TRAK fait à Colombes qui a impressionné BEARS. Il décide de reproduire ce mode d'expression graphique tout nouveau pour lui. Il découvre ainsi peu à peu le mouvement graffiti.

Pourquoi BEARS ? A l’époque, les stars historiques du graffiti parisien sont BANDO, BOXER …alors il fallait un B. Et puis l’artiste est aussi fan de football américain, et en particulier des CHICAGO…. BEARS. Le nom était tout trouvé.

Il commence direct par des lettrages avec des BBoys et très vite, il développe une capacité de lettrage stylisé. Au fil de l’expérience, BEARS a changé son approche des persos, passant des BBoys à des créations plus spécifiques, Marvel Comics au départ (Hulk, Spiderman…) puis très rapidement, l’univers du dessinateur Todd Macfarlane, mis en relief dans sa série Spawn, le séduit. Ce sont des personnages beaucoup plus aboutis, plus réalistes, plus noirs et violents et plus dynamiques aussi.

Dès 1990, BEARS s’attaque à la toile en parallèle des murs. Comme il disposait d’un espace atelier, il se met rapidement à créer sur toile, mais sur des thèmes différents de ses créations murales. Son travail sur toile oscille entre abstrait et figuratif stylisé.

Ses tableaux reprennent les codes du graffiti avec des « outlines » omniprésentes et des « highlights » qui structurent des compositions colorées. S'émancipant de la lettre, des formes organiques véhiculant une idée de réseaux vertébrés ou de tissus cellulaires animent ses supports.

Train Mur